Des places de croupier à l’établissement Joa de Sauteney

Alors que la crise des gilets jaunes ne semble pas faiblir, ironiquement, certains secteurs on du mal à recruter.

C’est le cas du casino JOA de santenay les bains qui ne connait pas la crise mais a du mal à attirer de nouveaux employés, même en leur offrant une formation au métier de croupier et un CDI.

Une formation de Croupier?

C’est un métier ouvert à tous et qui ne demande pas d’expérience particulièrere et vu que les formations extérieures sont rares voir quasiment inexistantes en France, le groupe JOA a décidé de former ses employés en interne.

La formation s’étale sur 4 semaines et comprend 2 phases, une première qui est principalement sur la théorie et qui enseigne aux nouveaux employés les règles de chaque jeu et les manipulation à retenir ainsi que la façon dont doit se comporter le croupier. Pour ce qui est de la deuxième phase de la formation, c’est une partie pratique où les étudiants doivent mettre en pratique ce qu’ils ont appris, se familiariser avec le matériel et s’habituer aux manipulations.

Comment attirer de nouvelles recrues?

Ce qui pense semble déplaire aux candidats se sont les horaires nous dit le responsable RH du casino de Santenay les Bains, certains travaillent tard ou tot et parfois même de nuit suivant les périodes. Un rythme difficile pour certains malgré que le métier de croupier ai beaucoup pour séduire. Le travail vient avec beaucoup d’avantages, un salaire au dessus de la moyenne, des perspectives d’évolution (notamment vers des tables à plus gros enjeux), les pourboires, et même des primes sur les bénéfices du groupe JOA.

Voulez vous tenter votre chance?

Le 7 Janvier prochain, le groupe JOA sera présent au salon des métiers de Bordeaux pour recruter en priorité des croupiers. Une bonne opportunités d’explorer un nouveau métier avec une formation payée et un CDI à la clé. Qui a dit que toute la France est en crise?

Quelques chiffres concernant le Groupe JOA

  • 1500 employés donc plus de 90% en CDI
  • 22 établissements en France dont 18 casinos
  • Un total de 2 hotels, 4 cinémas, 32 bars et 7 discothèques
  • Le 4e opérateur de casinos en France
  • Un chiffre d’affaire de 180 millions d’euros en 2017